Nibiapa
Joanne et Olivier Spinewine

Format : 135 x 205 mm
Papier : Bouffant
Impression : quadri
Reliure : Cousu et colle transparente sous jaquette
Nombre de pages : 48
Nombre d’exemplaires : 200
Sortie prévue : Octobre 2012
ISBN : 978-2-930561-10-3
Dépot légal : D/2012/11.833/2
Prix: 10 €

Nibiapa est le nom de quelqu’un qui est entièrement formé de carrés (tête, pieds, mains,…). Olivier Spinewine a scrupuleusement retranscrit toutes les histoires de Nibiapa que sa fille, Joanne, lui a racontées, depuis trois ans. Joanne ayant aujourd’hui six ans et demi.
Mises bout à bout, les notes prises dans des carnets montrent un processus scrupuleux de recueil de la parole et du dessin de l’enfant, vu comme celui qui exprime une coincidence entre le penser et le faire. Au contraire de l’artiste adulte, qui doit se battre pour retrouver cette coincidence, devant notamment « faire avec » un œil de Caïn esthétique et une disjonction mélancolique entre théorie et pratique.
Sont mélangés à ces notes, des dessins et quelques bribes de textes, loin de toute visée illustrative mais bien plus pour faire le choc d’un écho et proposer des liens associatifs à la matière brute retranscrite.
Nibiapa reprend la transcription des notes et un choix de fac simile des carnets, pour permettre un va-et-vient entre les deux, ainsi que des dessins d’Olivier en écho.
Ni illustration, ni bande dessinée, c’est un livre de dessins et de textes, d’enfant et d’adulte qui s’écoutent et se répondent.

43_nibiapa-cover.jpg
       
43_nibiapalowdefpage34.jpg
       
43_nibiapalowdefpage15.jpg
       
43_nibiapalowdefpage14.jpg